Bannière FSH GRÉÉ

Mario Côté, La nuit, un certain rouge, 1,2, 3 (© Mario Côté) et 4 (© Galerie de l'uqam), 2001. Acrylique, photographie et photocopie sur toile, 152,5 x 228,5 cm. Crédits

Nouvelles publications

 

rse 2015

La responsabilité en éducation : transformations, ruptures et contradictions
C. Gendron, N. Bouchard, G. Raîche et M. Noël-Gaudreault (dir.). Revue des sciences de l'éducation, vol. XLI, no. 1, 2015.

 gagnon yergeau

La pratique du dialogue philosophique au secondaire
Mathieu Gagnon et Sébastien Yergeau
Québec : Presses de l'Université Laval, 2016.

ldg 2015 hs 2

Littérature pour réfléchir sur l'ÉCR et l'enseigner
Jean-Claude Desruisseaux et Madeleine Tchimou (dir.). Les Dossiers du GREE, Hors-série 2, mai 2015, 117 p.

VIIIe Colloque du GREE - Montréal, 11 mai 2016

Le 11 mai mai prochain, le GREE tiendra dans le cadre du 84e Congrès de l'Acfas à Montréal son VIIIe colloque annuel sous le titre Éduquer et former dans un monde problématique. De la dignité humaine dans une société en quête de sens et de repères (colloque #528)

 

Informations pratiques

Date : 11 mai 2016 de 8h30 à 17h00*

Lieu : 84e Congrès de l'Acfas, Université du Québec à Montréal (UQAM), salle DS-R515, Pavillon J.-A.-DeSève (DS)

Responsables : Nancy Bouchard et Diane Laflamme

Comité scientifique: Nancy Bouchard, Diane Laflamme, Jean-Claude Desruisseaux, Madeleine Tchimou et Maryse Potvin

Comité organisateur: Nancy Bouchard, Maxime Plante, Nicolas Haeck, Raymonde Venditti, Anouk Michaudville-Renaud

Inscription : l’inscription au Congrès de l’Acfas est obligatoire (http://www.acfas.ca/evenements/congres/inscription)

*À noter que le colloque sera suivi d'un lancement à 17h30. Vous trouverez toutes les informations à cet effet ici.

Description

Éduquer, former dans un monde problématique, dans une société en quête de sens et de repères, est particulièrement complexe car cela exige à la fois d’exercer sa capacité éthique (Ricoeur, 2001, 1991), de ne pas laisser s’imposer un régime de vérité(s) (Bourgeault, 2012), de ne pas laisser chacun à sa vérité/ses vérités (Reboul, 1999) et de ne pas laisser dans l’ignorance (T. De Koninck, 2000; Leroux, 2012), etc. Dit autrement, cela exige de nous interroger sur l’enseignement véritable, soit l’enseignement à la vérité qui libère par la liberté (Reboul, 1977, p. 95).

Or, pour libérer, la neutralité de l’enseignement n’est pas une solution mais une abdication à éduquer, à former. En fait, renoncer à éduquer pour ne pas influencer, revient à abandonner les enfants aux influences les moins contrôlables (Idem., p. 64). À ce propos, T. De Koninck (2010) en appelle à la transmission de la culture pour vaincre la nouvelle ignorance. Il recourt également à la valeur absolue de la personne, sa dignité. La reconnaissance mutuelle de la dignité de tous les membres de la famille humaine, sans exception, pour paraphraser le philosophe, représente la fin et le repère de l’enseignement véritable. Il s’agit du rempart premier contre l'intimidation, le harcèlement, la discrimination, l'endoctrinement, la radicalisation, l’indifférence.  

Nombre de chercheurs (en éducation, en philosophie morale et politique, en sociologie, en sciences cognitives, etc.) apportent des pistes de réflexions et proposent des approches philosophiques, théoriques et pédagogiques qui peuvent nous inspirer. Le présent colloque vise à présenter certaines de ces réflexions et approches pour que l’École élève vers un respect plus effectif de la dignité humaine, pour que cette valeur phare pénètre davantage les consciences (T. De Koninck, 2010).

En savoir plus

Télécharger l'affiche du colloque
Télécharger l'horaire de la journée
Congrès de l’Acfas

Visionner les actes du colloque

Ouverture du colloque par Nancy Bouchard, directrice du GREE, suivie de la conférence d’ouverture de Thomas De Koninck (Université Laval) intitulée «De la dignité humaine», qui se conclut avec un dialogue entre M. De Koninck et Georges Leroux

Bloc 1 : « Du sens de la dignité dans la culture, les cultures »

  • L’éducation antiraciste, inclusive et aux droits et libertés dans le développement des compétences professionnelles du personnel scolaire et des capabilités des élèves, Maryse Potvin (UQAM)

  • Éducation et culture ou la responsabilité du sens dans un monde problématique, Denis Simard (Université Laval)

Bloc 2 : « Du sens de la dignité dans la relation »

  • Reconnaissance et dignité humaine à l'école, Nancy Bouchard (UQAM)

  • S’inspirer de Ricoeur et des avancées de la psychologie cognitive pour éduquer au respect de la dignité humaine, Diane Laflamme (UQAM)

Bloc 3 : « Du sens de la dignité dans la liberté »

  • La pensée critique dialogique chez les enfants et les adolescents, Marie-France Daniel (Université de Montréal)

  • La prévention de l'endoctrinement et de la radicalisation par l'apprentissage de la réflexion critique en classe de philo pour enfants, Gabriela Fiema (Université de Montréal)

  • Égalité et émancipation intellectuelle en éducation selon Jacques Rancière, Marina Schwimmer (Université de Montréal)

  • Quelques valeurs humanistes pour l’éducation contemporaine à la lumière de l’oeuvre de Neil Postman, France Jutras (Université de Sherbrooke)

Lancement de l'ouvrage de Georges Leroux « Différence et liberté. Enjeux actuels de l’éducation au pluralisme » et de la revue « Les Dossiers du GREE »