Bannière FSH GRÉÉ

Mario Côté, La nuit, un certain rouge, 1,2, 3 (© Mario Côté) et 4 (© Galerie de l'uqam), 2001. Acrylique, photographie et photocopie sur toile, 152,5 x 228,5 cm. Crédits

Nouvelles publications

 

rse 2015

La responsabilité en éducation : transformations, ruptures et contradictions
C. Gendron, N. Bouchard, G. Raîche et M. Noël-Gaudreault (dir.). Revue des sciences de l'éducation, vol. XLI, no. 1, 2015.

 gagnon yergeau

La pratique du dialogue philosophique au secondaire
Mathieu Gagnon et Sébastien Yergeau
Québec : Presses de l'Université Laval, 2016.

ldg 2015 hs 2

Littérature pour réfléchir sur l'ÉCR et l'enseigner
Jean-Claude Desruisseaux et Madeleine Tchimou (dir.). Les Dossiers du GREE, Hors-série 2, mai 2015, 117 p.

Présentation du GREE

Le GREE est un regroupement de chercheurs s'intéressant aux rapports entre l'éthique, l'éducation/formation et la recherche, à partir de différentes disciplines dont la philosophie, la psychologie, la sociologie et les sciences de l'éducation. Les travaux et activités du GREE ne se limitent pas à l'éducation scolaire et l'enseignement supérieur mais ouvrent ici à différents milieux et contextes.

Par son regroupement de ressources, ses travaux et ses activités, le GREE vise à oeuvrer en tant que chef de file, au Québec et ailleurs, dans le domaine de la recherche en éducation éthique et en formation à l'éthique et à intervenir sur des enjeux éthiques, politiques et sociaux de l'éducation, en formation et en recherche. Notons sa contribution à l’éducation éthique (transversale et disciplinaire et entendue au sens large et polysémique du terme), ses fondements, théories, processus et approches et à travers les politiques, les programmes, les conceptions et les pratiques. Notons également sa contribution à la réflexion sur l'éducation et la formation au vivre-ensemble et à la diversité, sur les diverses approches éthiques en éducation et en formation (réflexives, créatives, substantielles, communicationnelles, etc.) et, enfin, sa contribution au développement de modèles d'analyse dans la discipline de l'éthique appliquée au domaine de l'éducation et de la formation.

Initié en 2007 par Nancy Bouchard (UQÀM), en étroite collaboration avec Marie-France Daniel (UdeM), Jean-Claude Desruisseaux (UQO) et Claude Gendron (UQTR), le GREE est officiellement lancé en 2009. Depuis, se sont ajoutés les chercheurs Bruce Maxwell (UQTR, Canada), Mathieu Gagnon (U. Sherbrooke, Canada), Ronald Morris (U. McGill, Canada), Diane Laflamme (UQAM, Canada), Madeleine Tchimou (UQAM, Canada), Kevin McDonough (U. McGill, Canada), Sivane Hirsch (UQTR, Canada), Maryse Potvin (UQAM, Canada), France Jutras (U. de Sherbrooke, Canada), David I. Waddington (U. Concordia, Canada), Adolfo Agundez Rodriguez (Université de Sherbrooke, Canada), Claudine Leleux (Haute-École, Bruxelles), José-Luis Wolfs (Université libre de Bruxelles, Belgique), Abdel Rahamane Baba-Moussa (RAFEC et Ministère de la Microfinance, de l'Emploi de Jeunes et des Femmes, Bénin), Clément Bah (Bénin), Afsata Paré-Kaboré (RAFEC, Université de Koudougou, Burkina Faso), Alice Olivia Zigani (Burkina Faso), Étienne Kola (Université de Koudougou, Burkina Faso), Herménégilde Rwantabagu (U. du Burundi), Insiata Outtara (École Normale Supérieure, Côte d’Ivoire), Eric Mutabazi (UCO Angers et Sud-Bretagne, France), Gérard Figari (U. de Grenoble, France), Vincent Lorius (Université de Bourgogne, France) et Samuel Heinzen (Haute École pédagogique de Fribourg, Suisse).

 

Le GREE est un regroupement de recherche officiellement reconnu par la Faculté des sciences humaines de l'UQAM.

Programmation de recherche du GREE
Éducation éthique et enjeux éthiques, politiques et sociaux de l'éducation et de la formation

Par sa programmation de recherche, le GREE vise à développer et à promouvoir l’avancement théorique, méthodologique et pratique de l’éthique dans l’éducation et la formation. Il compte parmi ses thèmes privilégiés : la pensée critique, le dialogue, le vivre-ensemble, la diversité, etc. Depuis sa création, il est engagé dans la recherche et la diffusion de la recherche, ainsi que dans le transfert des connaissances auprès des acteurs et responsables oeuvrant dans le domaine de l’éducation et de la formation et s’intéressant à la dimension éthique dans leur milieu de pratique. En cela, l’équipe du GREE contribue à l’évolution d’une société en quête d’éthique. Cette thématique est explorée selon trois axes spécifiques regroupant différents projets de recherche.


Axe 1 : Fondements, conceptions, modèles et approches théoriques de l'éthique, la pensée critique, du vivre-ensemble et de la diversité en éducation et en formation

Responsable : Nancy Bouchard et Marie-France Daniel

 

Axe 2 : Programmes, pratiques, approches pédagogiques, conceptions des acteurs et processus développementaux de l'éducation et de la formation à l'éthique, à la pensée critique et au vivre-ensemble dans la diversité

Responsable : Marie-France Daniel et Nancy Bouchard

 

Axe 3 : Enjeux éthiques, politiques et sociaux de l’éducation et de la formation

Responsable : Bruce Maxwell et Nancy Bouchard

Titre de la programmation de recherche du GREE : Éducation éthique et enjeux éthiques et politiques en éducation/formation/recherche

L’objectif général de la programmation est de contribuer au développement des savoirs, des conceptions et des pratiques dans le champ de l’éducation éthique et à la réflexion sur les enjeux éthiques et politiques en éducation/formation/recherche. 

Axe 1 :  L’éducation éthique dans les politiques éducatives et programmes officiels dans l’espace francophone

Cet axe de recherche a pour but principal de fournir aux acteurs engagés dans la mise en œuvre des objectifs de promotion d'une culture démocratique intériorisée, du plein respect des droits de l'Homme et de la diversité culturelle et linguistique ainsi que du droit à la différence : 1/ un portrait des formes de l’éducation éthique dans des régions de la Francophonie du Nord et du Sud ; 2/ un outil d’analyse et de développement de l’éducation éthique. Cet axe de recherche inclut aussi une analyse des fondements et politiques sous-jacents aux programmes et se veut une contribution à la réflexion sur l’éducation au vivre ensemble dans la différence.